• Lors du premier rassemblement de l'année, c'est un nouveau membre du bureau des VPM (le trésorier-adjoint) qui a bien voulu me parler de sa voiture : il s'agit de Philippe BEZIAT et de sa Ford Mustang 289CI GT.

    Adepte des Alfa Roméo, Philippe a eu un véritable coup de cœur pour la Ford Mustang d'un invité lors d'un mariage il y a plusieurs années. Il se met alors à la recherche d'une telle voiture, et trouve l'heureuse élue dans les petites annonces de LVA (La Vie de l'Auto), en 1986, en Corèze.

    Il s'agit d'une splendide Ford Mustang rouge de 1966, première génération, avec toutes les options de l'époque dont la sellerie cuir type "pony" (chevaux gravés sur les sièges), les double pots d'échappement "en trompette" dans la jupe, le pare soleil teinté d'origine dans le verre du parebrise et plein d'autres encore !

    Troisième propriétaire de la belle, Philippe ne tarit pas d'éloge pour sa voiture qu'il ne céderait pour rien au monde, sinon la même en version décapotable.

    Depuis, c'est lui qui est régulièrement sollicité pour accompagner les mariés à la noce !

    "Un proprio, une auto" par Myriam

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Afin de faire plus amples connaissances, je viens à votre rencontre lors des rassemblements mensuels pour que, en quelques lignes, vous me racontiez votre voiture : pourquoi ce choix, une anecdote, l'autre voiture de vos rêves ...

    En ce dimanche matin frileux, Alain BARBARESCO a le sourire quand il me présente sa Plymouth Valiant de 1966, dans son jus, commercialisée à l'époque en France par Simca.

    Il a en effet cédé sa jolie Ford Vedette V8 car il souhaitait une auto plus puissante, et a eu le coup de coeur pour cette grande Plymouth 6 cylindres, trouvée sur Le Bon Coin.

    Après l'avion et le train direction Carpentras, Alain est revenu au volant de sa nouvelle auto ; mais il lui a fallu plus de 10 heures pour rejoindre Sabres, en raison d'une fuite au collecteur d'échappement, bruyante et inquiétante, et qui avait été mal colmatée pour les besoins de la vente !

    S'il devait acquérir une autre auto : sans hésiter, une Reliant Scimitar (break de chasse), moteur V6 Ford, mais.... avec une conduite à gauche de préférence !

    Google Bookmarks

    votre commentaire
  • Afin de faire plus amples connaissances, je viens à votre rencontre lors des rassemblements mensuels pour que, en quelques lignes, vous me racontiez votre voiture : pourquoi ce choix, une anecdote, l'autre voiture de vos rêves ...

    C'est Jean-Louis DEZES qui essuie les plâtres, avec sa jolie Renault 4 CV de 1956.

    Il l'a acquise il y a 4 ans, toute accidentée. Après deux années de restauration intégrale, qu'il a faite lui-même petit à petit, Jean-Louis est fier de sa 4 CV que beaucoup de gens veulent lui acheter.

    Mais pour rien au monde il ne souhaite la céder, elle lui rappelle trop sa jeunesse ; c'est en effet au volant d'une 4 CV qu'il a appris à conduire à 14 ans, alors qu'il était apprenti mécano, et c'est aussi au volant de ce modèle qu'il a eu un accident (plusieurs tonneaux), trois jours seulement après l'obtention de son permis de conduire... mais cela ne l'a pas découragé, bien au contraire !

    La voiture de ses rêves : une Simca Rallye 2 ou une Alfa Romeo GTV-6, des autos qui lui rappellent elles aussi sa jeunesse ! Nostalgie quand tu nous tiens...

     

     

     

    Google Bookmarks

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique